Mes parcours préférés

©iStock

Une autre route que j'ai beaucoup apprécié est celle entre Hawkesbury et Valleyfield. Je ne l'avais encore jamais utilisée (la route 17 en provenance de l'Ontario tout particulièrement) et j'ai été agréablement surpris. D'autant plus que ce n'est pas très loin de chez moi. De ce coté, je peux dire que je suis assez choyé. Je peux partir de la maison et me retrouver en pleine campagne en moins de 10 minutes.

Pour ceux qui habitent au nord de Laval, voici donc quelques-uns de mes parcours préférés.

88 Kilomètres
Rosemère - Sainte-Thérèse - Ste-Monique - Ste-Scholastique - Bois de Belle-Rivière - Saint-Placide (par le rang St-Vincent), route 344. Retour par le rang St-Jean - St-Augustin, Sainte-Thérèse, Rosemère

Il s'agit d'un parcours intéressant, plat à 90%. La surface est bonne et le traffic très limité, surtout les fins de semaine. C'est un parcours qui peut être venteux par endroits, mais le retour vers l'est se fait généralement avec un vent de dos.

117 Kilomètres
Rosemère - Sainte-Thérèse - Ste-Monique - Ste-Scholastique - Lachute - St-André Est - Saint-Placide (route 344). Retour par le rang St-Jean - St-Augustin, Sainte-Thérèse, Rosemère.

Sensiblement le même parcours que précédemment. La grande différence est la longueur. Au lieu de tourner à gauche à Ste-Scholastique, on continue sur la même route qui traverse la route 148 et s'en va rejoindre la 158 vers Lachute. Depuis la construction de la route 50, cette partie de la 158 est relativement calme. Un accotement large nous permettra d'y rouler en toute sécurité. La surface y est impeccable. Il y a un petit dépanneur à St-André, situé à environ moitié chemin du parcours total. Idéal pour un petit repos ou un ravitaillement.

Comme mentionné plus haut, ces deux parcours sont relativement plats. Il y a bien quelques côtes, mais pour les rouleurs aguerris, ce ne sont que quelques bosses sans conséquence.

Pour de vrais défis en parcours montagneux, essayez ceux-ci :

85 kilomètres
Saint-Sauveur - Morin-Heights - Lachute - retour à Saint-Sauveur par le même chemin inversé.

J'adore ce parcours dans les deux directions. Il y a de bonnes côtes, mais rien de vraiment trop difficile. La plupart des montées sont progressives et leur pente se situe autour de 5 à 8%.

En revenant de Lachute, après avoir lâché la route 158 et tourné à gauche sur la 329, on traverse un petit pont et on commence à monter. Tout de suite après avoir passé ce pont, regardez votre compteur de distance et calculez 20 kilomètres... C'est ce qu'il vous reste de montées. Ça grimpe pendant ces 20 kilomètres. Il y a bien quelques petites descentes, mais en général on monte. Une fois cette distance franchie, ça descend progressivement, jusqu'à Morin-Heights.