Mis à jour le: 7 avril 2013 23:20 | Par La Presse Canadienne, thecanadianpress.com

Le Canada en demi-finales en Coupe Davis



Le Canada en demi-finales en Coupe Davis

Milos Raonic. DARRYL DYCK / La Presse Canadienne

VANCOUVER - Milos Raonic a guidé le Canada vers des sommets jamais atteints en Coupe Davis.

Raonic a défait Andreas Seppi 6-4, 6-4, 3-6, 7-5, dimanche, et le Canada a obtenu son laissez-passer pour les demi-finales du Groupe mondial pour une première fois, grâce à une victoire de 3-1 face à l'Italie dans son duel de quart de finale.

La jeune sensation canadienne a dit qu'il n'était pas particulièrement inquiet de voir Seppi revenir dans le match après avoir échappé la troisième manche.

«Ce n'est pas comme si j'avais été complètement dominé lors du set, a-t-il rappelé. Il a simplement mieux profité de ses occasions de bris que moi. J'ai continué à me battre.»

Le Canada aura donc rendez-vous avec la Serbie en septembre prochain.

La Serbie, qui compte dans ses rangs le joueur classé no 1 au monde Novak Djokovic, a gagné son quart de finale face aux États-Unis grâce à une victoire de 7-5, 6-7 (4), 6-1, 6-0 de Djokovic face à Sam Querrey, dimanche. Les Serbes l'ont emporté 3-1 dans un duel disputé à Boise, en Idaho.

Le Canada n'avait jamais atteint les quarts de finale de la Coupe Davis dans l'ère moderne de la compétition. Il avait accompli l'exploit grâce à une victoire face à l'Espagne, en février.

Raonic, de Thornhill, en Ontario, a signé une septième victoire de suite en simple à la Coupe Davis. Il a maintenant un dossier de 12-4 lorsqu'il porte les couleurs de son pays — 10-3 en simple et 2-1 en double.

Le capitaine du Canada, Martin Laurendeau, était émerveillé par la progression de son équipe au cours des dernières années. Il faut dire qu'il n'y a pas si longtemps, le simple concept d'atteindre le Groupe mondial semblait un défi majeur.

«Je me rappelle il y a trois ans, Milos nous représentait à la Coupe Davis face à la République dominicaine à Toronto, a raconté Laurendeau. De nous retrouver au sein des quatre dernières équipes (du Groupe mondial) est un honneur incroyable. Plusieurs capitaines canadiens avant moi ont tenté de guider l'équipe où elle est rendue.»

Le Canada a semblé profiter de son avantage du terrain. Il s'agissait du troisième duel de la Coupe Davis présenté dans les installations de l'Université de la Colombie-Britannique en 13 mois.

La surface et les balles ont semblé aussi avantager les Canadiens, qui préfèrent une surface rapide et des balles un peu plus «vivantes».

Raonic, un puissant serveur classé 16e au monde, a pleinement profité de ces facteurs face à Seppi, classé 18e, dimanche.

Il a remporté plutôt facilement les deux premières manches, mais Seppi s'est racheté en gagnant le troisième set 6-3. Les deux hommes ont remporté leurs jeux au service au quatrième set jusqu'à ce que Seppi se présente au service à 5-6. Raonic a fermé les livres dès la première balle de match qu'il a obtenue.

Seppi avait défait Vasek Pospisil lors du premier match de simple vendredi, mais Raonic avait répliqué en se débarrassant de Fabio Fognini en trois manches.

Pospisil avait fait équipe avec Daniel Nestor samedi lors du match de double face à Fognini et Daniele Bracciali. Les Canadiens avaient gagné un marathon de plus de quatre heures par le pointage de 6-3, 6-4, 3-6, 3-6, 15-13.

Seppi a mentionné que la surface choisie par le Canada pour le duel est si rapide qu'il est rare qu'elle soit utilisée sur le circuit professionnel.

«Je n'ai pas eu la chance de placer ma raquette sur plusieurs services lors des deux premières manches, a-t-il déclaré. C'est rare de jouer sur une surface comme celle-là lors d'un tournoi. C'est difficile de trouver son rythme.»

Le capitaine de l'Italie, Corrado Barazzutti, a rappelé que cela faisait partie de la réalité de la Coupe Davis.

«Je crois que le Canada a choisi la surface qui convient le mieux à ses joueurs», a-t-il admis.

La demi-finale aura lieu en Serbie et se sera donc l'adversaire du Canada qui pourra choisir la surface et les balles qu'il veut utiliser. Le Canada a été particulièrement chanceux à ce niveau, obtenant l'avantage du terrain lors de ses quatre derniers duels. Cette séquence prendra fin en septembre.

Puisque le résultat de la confrontation Canada-Italie était connu, les capitaines des deux équipes ont décidé d'annuler le deuxième match de simple inversé, dimanche.

Recommandés dernièrement