Mis à jour le: 27 mai 2013 11:38 | Par Howard Fendrich, The Associated Press, thecanadianpress.com

Stakhovsky: la contestation par photo



Stakhovsky: la contestation par photo

Michel Spingler / The Associated Press

PARIS - En désaccord avec les officiels, un tennisman a utilisé son téléphone cellulaire pour prendre une photo de la marque qu'a laissée sa balle dans la terre battue.

L'Ukrainien Sergiy Stakhovsky s'est ainsi improvisé photographe dans une défaite de 6-1, 6-4 et 6-3 contre Richard Gasquet au premier tour à Roland-Garros, lundi.

Stakhovsky compte montrer la photo au directeur du tournoi, dans l'espoir de garder une partie de sa bourse.

«Je m'attends à une amende mais si c'est le cas, je vais la combattre, a dit le joueur de 27 ans. Selon moi c'est une mauvaise décision et un mauvais jugement (que la balle ait été appelée à l'extérieur). On devrait pouvoir repérer clairement une marque de balle sur la terre battue, mais malheureusement, ce ne sont pas tous les officiels qui en sont capables.»

Lors du premier set sur le court Suzanne-Lenglen, Stakhovsky, 101e au monde, a envoyé une balle le long de la ligne. Elle a été jugée à l'extérieur, mais l'Ukrainien était convaincu que son coup était à l'intérieur (les responsables des Internationaux de France n'utilisent pas le système Hawk-Eye).

L'arbitre Carlos Ramos ne voulant pas changer le verdict, Stakhovsky a sorti son téléphone et a pris une photo rapprochée de la marque en litige.

«C'était spontané, a dit Stakhovsky. Quand vous voyez que la balle était si clairement à l'intérieur, ça fait montrer la frustration.»

Gasquet, qui a reconnu que la décision n'était pas facile, n'a pas été dérangé par le geste peu commun de son rival.

«C'est drôle et bizarre à la fois, a commenté Gasquet. Ça ne m'a pas gêné en tout cas, j'avais réussi le bris et je pouvais en rire. Il était sûr que sa balle était sur la ligne et moi aussi, d'ailleurs. Mais je ne sais pas, c'était tellement serré.. Il y a deux semaines à Rome j'ai eu le même problème, alors je comprends. Stakhovsky est marrant et sympa. C'est sûr que l'on n'a pas l'habitude de voir ce genre de choses, mais si ça peut inciter les organisateurs à mettre le Hawk-Eye, ce serait bien pour tout le monde.»

Recommandés dernièrement